Luc Ferry aurait "plutôt célébré Clémenceau"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Luc Ferry, ancien ministre de l'Education nationale, a déclaré lundi à France Inter que, à la différence de François Hollande, il aurait "plutôt célébré Clemenceau que Jules Ferry", car ce dernier a justifié la colonisation française avec des théories raciales. Mardi, jour de son investiture, le nouveau président de la République François Hollande rendra hommage à l'ancien ministre de l'Instruction publique Jules Ferry (1882-1893) et à Marie Curie, prix Nobel de physique et de chimie.

Jules Ferry fut l'auteur dans les années 1880 des grandes lois républicaines rendant l'école "gratuite, laïque et obligatoire". Mais il se montra aussi à cette époque un farouche partisan de la politique coloniale française. Il fut "non seulement un grand colonisateur, mais c'est quelqu'un qui fonde la colonisation sur une vraie théorie raciste. De même qu'il faut éduquer les enfants, il faut éduquer les Africains, c'est ça l'idée", a déclaré Luc Ferry, ministre de l'Education nationale de 2002 à 2004.