Longuet : le Rafale jusqu'en 2030

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de la Défense, Gérard Longuet, a complété mercredi ses propos sur le Rafale en précisant que "si Dassault ne vend pas de Rafale à l'étranger, en tout état de cause, la production, destinée à l'Armée française, ne s'arrêtera pas avant l'horizon de 2030".

"Les livraisons aux armées se poursuivront, très substantiellement, au-delà de 2020. Parallèlement, l'avion fera l'objet d'évolutions entre 2020 et 2030", a ajouté le ministre. Invité de "Questions d'Info", Gérard Longuet avait déclaré peu auparavant que "si Dassault ne vend pas son appareil (le Rafale) à l'étranger, la chaîne sera arrêtée et les appareils seront naturellement entretenus". Il avait ajouté que cela se produirait une fois que l'armée française aurait eu livraison de tous les appareils commandés, ajoutant que "l'étalement était jusqu'en 2018 au moins". Ensuite, "ce sera fini pour le constructeur, pas pour l'utilisateur", avait-il noté.

Dassault n'a jusqu'à présent vendu aucun Rafale à l'étranger.