Les explications de Frêche à Fabius

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le président de la région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, a envoyé jeudi une lettre à Laurent Fabius, pour clore "l'incident", révèle samedi le journal Le Parisien. "Monsieur le Premier Ministre, Cher Ami, Point n'est besoin de revenir sur l'état de nos relations, abîmées depuis bon nombre d'années", commence Georges Frêche. "L'expression que j'ai utilisée n'a pas de connotation religieuse. Tu connais depuis longtemps mon amitié pour Israël", affirme-t-il. Georges Frêche avait précédemment déclaré que Laurent Fabius, de confession juive, avait une "tronche pas catholique".