Les candidats : comment tiennent-ils le coup ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Les candidats à la présidentielle ont été sélectionnés pour leur forte résistance au stress. Il n'empêche : entre les interviews, les plateaux, les meetings et les transports, ils sont soumis à rude épreuve. Les candidats ont donc des astuces pour éliminer le stress. Certains optent pour le footing comme Nicolas Sarkozy. D'autres pour la méditation comme Ségolène Royal.

A chaque stress son remède. Il en existe trois sortes selon le docteur Patrick Legeron, psychiatre et directeur de Stimulus, un cabinet de conseil contre le stress professionnel. Tout d'abord contre le stress physique accumulé entre les transports et les meetings, il faut une hygiène de vie irréprochable. Avoir une activité physique pour écouler ce stress est idéal. Car le cocktail stress et sédentarité est catastrophique. Ainsi, Nicolas Sarkozy dit courir plusieurs fois par semaine. Les candidats peuvent aussi avoir recours à la méditation comme Ségolène Royal. Ils doivent également gérer leur alimentation : ni café, ni tabac, ni alcool, des faux-amis du stress. Contre le stress de la performance. Il faut savoir s'investir mais attention au surinvestissement. Il est toutefois rare que les politiques, contrairement aux sportifs, craquent en direct. Contre le stress émotionnel, les émotions négatives, les attaques et l'agressivité, les candidats doivent s'abreuver d'émotions positives qui viennent de leurs proches et des militants.

Europe 1
Par Administrator User