Législatives : Jégo se fait doubler (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Après avoir quitté le camp sarkozyste pour rejoindre Jean-Louis Borloo, le député radical, Yves Jégo est finalement revenu aux côtés du président de la République après que l’ancien ministre de l’Ecologie a renoncé à se présenter à la présidentielle de 2012. Mais selon les informations du Buzz politique, l'UMP n'a visiblement pas passé l'éponge et Yves Jégo aura du fil à retordre lors des législatives où il devra finalement affronter une autre candidate à droite.

Mardi, le député radical a passé la matinée avec Nicolas Sarkozy en déplacement à Sallanches, dans les Alpes. A peine descendu de l’avion du retour, son portable sonne. C’est une journaliste de son département, la Seine-et-Marne, qui lui apprend que l’UMP vient d’investir, dans "sa" circonscription une jeune militante qui fera campagne contre lui aux législatives, ce qui risque donc de lui faire perdre son mandat de député. La décision a été prise lundi soir, en commission d’investiture, au siège de l’UMP.

Furieux, Yves Jégo, qui était l'un des initiateurs du concept "produire et acheter français", a donc déclaré : "dans ces conditions, la présidentielle, ce sera sans moi".