"Laisser Air France faire ses choix" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien ministre des Transports Dominique Bussereau défend Air France dans la polémique qui entoure la prochaine méga-commande d'avions de la compagnie aérienne. Air France hésite entre les avions de l'Européen Airbus et ceux de l'Américain Boeing. "Il faut laisser Air France faire ses choix économiques", a affirmé Dominique Bussereau au micro d'Europe 1.

"Si Air France a besoin de diversifier sa flotte, je comprends tout à fait qu'elle le fasse", a-t-il ajouté. "Nous avons souhaité qu'Air France soit une entreprise privée, qu'elle puisse se gérer comme une entreprise normale, il ne faut pas trop s'ingérer dans sa gestion quotidienne", a conclu Dominique Bussereau.

Cette prise de position intervient alors que Pierre Lellouche, le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, a reçu mercredi après-midi la patron d'Air France-KLM, Pierre Henri Gourgeon. De leur côté, des parlementaires français ont lancé une pétition pressant Air France de choisir l'Airbus A350 plutôt que des Boeing 787.