La plainte de Morano contre Dahan classée

  • A
  • A
Partagez sur :

Nadine Morano n’aura pas gain de cause devant la justice. Piégée par Gérald Dahan, qui s’était fait passer au téléphone pour Louis Aliot, numéro 2 du FN, l’ex-ministre de la Famille avait porté plainte, estimant que l’humoriste avait été responsable de sa défaite aux élections législatives. Mais selon Lor’Actu, le parquet a finalement de classer cette plainte sans suite.