Guéant: "douloureux" pour la France (Delanoë)

  • A
  • A
Partagez sur :

Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, a estimé lundi que les propos du ministre de l'Intérieur Claude Guéant, qui a déclaré que "toutes les civilisatons ne se valent pas", étaient "douloureux" pour la France et qu'il stigmatisaient "explicitement" l'islam. "C'est l'identité de la France qui est abîmée par des propos aussi imprudents du point de vue intellectuel et aussi dangereux sur le plan politique", a déclaré M. Delanoë sur Radio Classique/Public Sénat.

"Je pense que dans son propos, explicitement, il stigmatise l'islam. Il y a effectivement beaucoup d'arrière-pensées politiciennes", a ajouté le maire de Paris. "C'est douloureux pour le pays, pour la France".
Bertrand Delanoë a souhaité par ailleurs que Marine Le Pen obtienne ses 500 signatures: "Il serait vraiment fâcheux pour la démocratie Française qu'un courant qui représente entre 15 et 20% de l'opinion française ne puisse pas participer au débat, y compris pour être sévèrement battu. C'est ce que je souhaite pour ma part".

"Pour que la démocratie fonctionne, il faut des règles et cette règle des 500 parrainages a bien fonctionné jusqu'ici. Il faudra peut-être évoluer après les présidentielles. En attendant, le conseil constitutionnel va donner une réponse. Je n'aime pas que les acteurs politiques se mêlent des questions juridiques", a-t-il dit.