Fonds occultes : Sarkozy au courant (Guéant)

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a confirmé dimanche que l'avocat Robert Bourgi avait évoqué avec Nicolas Sarkozy, "en terme très généraux", la question du financement d'hommes politiques français par des fonds africains. Dans un entretien au JDD, l'avocat, qui accuse Jacques Chirac et Dominique de Villepin d'avoir reçu des fonds occultes, affirme en avoir parlé avec Nicolas Sarkozy qui aurait été "étonné".

"Je crois que Robert Bourgi a effectivement évoqué en termes très généraux des financements. Je ne pense pas qu'il soit jamais descendu dans ce luxe de détails qu'il a fournis aujourd'hui", a déclaré Claude Guéant au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. Interrogé pour savoir si Robert Bourgi avait évoqué cette question avec Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, alors secrétaire général de l'Elysée, a déclaré: "Oui", insistant sur le fait que cela avait été fait "en termes généraux". "Il appartient aux autorités judiciaires de faire leur travail", a déclaré Claude Guéant, rappelant que Jacques Chirac avait annoncé le dépôt d'une plainte en diffamation contre Robert Bourgi.