Fillon refuse de "prendre tous les virages à droite"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

François Fillon s'en est pris lundi soir à son adversaire Jean-François Copé en critiquant ceux qui "pensent que l'on gagnera la France en prenant tous les virages à droite".

La "stratégie du rassemblement me distingue de Jean-François Copé", a souligné le candidat à la présidence de l'UMP. "Moi, j'ai la conviction qu'on la gagnera par la droite, par le centre et même par la gauche. Bref, je ne découpe pas la France en tranches, je la prends comme un bloc !", a-t-il lancé devant quelque 4.000 personnes réunies au palais des Congrès de Paris à six jours de l'élection du président de l'UMP.

"Ce que je crois, c'est qu'on ne peut pas gagner les élections en ne représentant qu'une fraction de la droite, et qu'on ne pas prétendre faire la France au nom d'une fraction", a-t-il martelé.

>>> A lire aussi : Copé et Fillon haussent le ton