Fillon juge la campagne "étrange"

  • A
  • A
Partagez sur :

François Fillon a défendu vendredi le bilan du président-candidat UMP Nicolas Sarkozy en dénonçant l'"antisarkozysme stupide et injuste" d'une campagne électorale où tous les candidats ont un point commun, à ses yeux, celui d'être "contre le président".

"Dans cette élection, il y a des personnalités différentes, des valeurs différentes, des options pour la France qui sont différentes. Tous ces candidats ont un point commun: ils sont tous contre le président de la République", a-t-il déclaré lors d'une réunion publique à Crest dans la Drôme.

Déplorant un "antisarkozysme aussi stupide qu'injuste" de la part des candidats, le Premier ministre y a vu le "degré zéro de la politique" sur les terres du député-maire UMP de Crest, Hervé Mariton.