Embryons : le PS veut "faire aboutir la loi"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Parti socialiste souhaite "que toutes les voies alternatives soient étudiées pour que le Parlement puisse être de nouveau saisi le plus rapidement possible afin de faire aboutir" la loi autorisant la recherche sur l'embryon, a-t-il déclaré dans un communiqué vendredi. En raison de l'obstruction des députés UMP, la proposition de loi PRG d'autoriser la recherche sur l'embryon soutenue par le gouvernement n'a pas pu aller à terme, jeudi soir, ce qui a suscité la fureur des députés radicaux qui ont quitté l'hémicycle.

Cela a pour conséquence de repousser de plusieurs semaines l'adoption de ce texte, déjà voté au Sénat début décembre. Il faudra en effet que le texte soit repris par un autre groupe parlementaire, par le gouvernement, ou mis à l'ordre du jour de l'Assemblée lorsqu'elle en a la maîtrise. "Le PS souhaite que toutes les voies alternatives soient étudiées pour que le Parlement puisse être de nouveau saisi le plus rapidement possible afin de faire aboutir cette loi d'avenir et de progrès", écrit Stéphane Delpeyrat, secrétaire national du PS à la Recherche. "Tout en garantissant le respect des règles éthiques fondamentales par un strict encadrement des conditions de cette recherche, cette proposition de loi constituait un progrès majeur pour la recherche scientifique française", affirme-t-il.