Droit du sol : 72% des Français favorables

  • A
  • A
Partagez sur :

Plus de 7 Français sur 10 (72%) approuvent la proposition du président de l'UMP, Jean-François Copé, de réformer le droit du sol en mettant fin à l'acquisition automatique de la nationalité française pour les enfants nés en France de parents étrangers, selon un sondage BVA Opinion pour Le Parisien et i>TELE. 28% des personnes interrogées sont d'un avis contraire (14% répondent "non sans doute pas", et 14% répondent +"non, certainement pas"). Dans le détail pour les 72% qui soutiennent la proposition de Jean-François Copé, 45% répondent "oui, certainement" et 27% "oui, peut-être". 46% des sympathisants de gauche soutiennent la proposition Copé, et 90% des sympathisants de droite. Pour 76% des sondés (92% des sympathisants de gauche, 59% des sympathisants de droite), la proposition de Jean-François Copé a pour "objectif principal de mobiliser les électeurs en vue des élections de l'année prochaine".

23% (7% des sympathisants de gauche, 40% des sympathisants de droite) pensent qu'il veut parler "d'un sujet qui préoccupe les Français". 1% sont sans opinion. Enquête réalisée les 24 et 25 octobre auprès d'un échantillon de 1.050 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Ces personnes ont été recrutées par téléphone et interrogées par internet. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1.