Devedjian contre les réquisitions de Duflot

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président (UMP) du conseil général des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian a fustigé dimanche l' "idée désastreuse" d'une réquisition des logements vacants envisagée par la ministre du Logement Cécile Duflot, sur l'antenne de Radio J. "Dans la crise que nous subissons, l'immobilier n'est pas tout à fait en panne, alors il faut lui donner un gros coup sur la tête pour que ça soit totalement à l'arrêt", a-t-il ironisé.

"C'est une idée désastreuse au plan économique", a asséné Patrick Devedjian, estimant qu' "il faut arrêter de faire fuir l'argent" et que "la France n'a pas besoin d'un coup de matraque supplémentaire sur la tête". "Vous pensez que des mesures de réquisitions de locaux appartenant à des investisseurs vont encourager l'investissement?", a insisté l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy.

il s'est en revanche montré plus favorable à la loi sur le logement social portée par Cécile Duflot qui devrait porter le taux minimum de ces logements de 20 à 25% dans les communes. "C'est un petit peu 'gesticulatoire' mais, après tout, pourquoi pas", a-t-il commenté, reconnaissant "une crise du logement forte en région Ile-de-France". Pour autant, a-t-il poursuivi, "il y a beaucoup d'autres mesures plus structurelles et fortes à prendre".

Europe 1
Par Europe1.fr, avec AFP