"Cette histoire ne ressemble pas" à DSK

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le député strauss-kahnien Jean-Christophe Cambadélis a estimé dimanche, quelques heures après l'inculpation du directeur du FMI que "toute cette histoire" ne lui "ressemble pas". "A l’heure où nous sommes, je ne veux ni ne peux tirer de conclusions hâtives de l’inculpation de Dominique Strauss-Kahn", a indiqué ce lieutenant de DSK sur son blog dimanche matin. "Je me souviens encore trop de l’affaire Patrice Alègre ou, dans un autre registre, de celle de l’espionnage de Renault où des innocents ont été accusés à tord", ajoute Christophe Cambadélis. "Toute cette histoire ne lui ressemble pas. Dominique Strauss-Kahn va bientôt pouvoir parler, se défendre", poursuit le député socialiste. "Nous pourrons à ce moment-là tirer des conclusions", selon Christophe Cambadélis.