Candidature Hulot ? La colère des Verts (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Désarçonnés par le choix du conseil fédéral d'Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) de procéder aux primaires écolos en juin, et non en septembre comme le souhaitait Nicolas Hulot, l'équipe de l'animateur ne cache pas son désarroi. Après l'épisode du fameux SMS de dépit envoyé par Nicolas Hulot à sa rivale Eva Joly ("Puisque c'est comme ça, ce sera sans moi!"), l'homme d'Ushuaïa laisse désormais entendre qu'il pourrait faire cavalier seul, selon les informations d'Europe 1.

Une candidature Hulot concurrencerait donc EEVL, qui est en colère. "Si sous l'effet de cette vexation, il envisageait de se présenter de manière autonome, il ne serait non plus un atout pour l'écologie mais il deviendrait une arme de destruction massive pour l'écologie dans notre pays", a lancé le député Noël Mamère au micro d'Europe 1. "Je lui recommande vivement avec ses amis de garder la tête froide", a-t-il ajouté.