Balladur, Chirac et "N.S" dans l'agenda de Bettencourt (ParisMatch)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Selon un procès-verbal consulté par Paris Match, un grand nombre de personnalités politiques ont fréquenté l’hôtel particulier de Liliane Bettencourt entre 2007 et 2010 (la lecture des agendas de la milliardaire entre 2007 et 2010 est aujourd’hui entre les mains de la justice).

Jacques  Chirac et son épouse Bernadette auraient ainsi été conviés chez Liliane Bettencourt (qui deviendra par la suite la première donatrice privée de la Fondation Jacques Chirac) "pour un thé", après leur départ de l’Elysée, le mercredi 27 juin 2007, rapporte l'hebdomadaire à paraître jeudi. Autres invités à déjeuner : "M. et Mme Balladur", les 29 février 2008 et 30 janvier 2009. Plusieurs membres de l'actuel gouvernement auraient également eu le plaisir d'être conviés chez la milliardaire. C'est le cas de Luc Chatel ou encore de Valérie Pécresse, à l'époque candidate tête de liste UMP aux régionales en Ile-de-France. En date du lundi 23 novembre 2009, à 18 heures, l’agenda de Liliane Bettencourt mentionne ainsi : "M. Antoine Veil pour campagne Valérie Pécresse, à Neuilly". 

22.11.Liliane.Bettencourt.930.620

© REUTERS

Dans l'agenda de l'héritière de L'Oréal, un seul nom avec une initiale : "Nicolas S.", révèle Paris Match. Ce rendez-vous daté du samedi 24 février 2007 à midi a été confirmé par le propre agenda d’André Bettencourt, où l’on trouve la mention "N.S." à la même date et à la même heure. Ces initiales, qui pourraient être celles de Nicolas Sarkozy ne manqueront pas d'intéresser le juge d’instruction Jean-Michel Gentil, en charge de l’affaire Bettencourt.