Ayrault/Trappes : "ce qui s'est passé est inacceptable" (vidéo)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Jean-Marc Ayrault a jugé lundi à Grenoble que "ce qui s'est passé ces derniers jours à Trappes est inacceptable", et a demandé à l'opposition qu'elle soit "aussi responsable" que les socialistes l'avaient été lors des émeutes de 2005.

"Nous sommes dans un État de droit, dans une République et la loi doit être respectée par tous (...) C'est le rôle de la police, c'est le rôle de la justice d'y veiller. Les choses ne se règlent pas simplement d'un coup de baguette magique", a déclaré le Premier ministre, en marge d'un déplacement à Grenoble, en ajoutant: "Et ce qui s'est passé ces derniers jours à Trappes, c'est inacceptable."

Jean-Marc Ayrault a "conseillé à la droite d'éviter de caricaturer et d'éviter de polémiquer sans cesse". Il a rappelé que, lors des émeutes de 2005, quand il était "dans l'opposition", en tant que président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, il avait "eu une attitude responsable"."Le ministre de l'Intérieur de l'époque a pris des décisions difficiles, il s'appelait Nicolas Sarkozy", a enchaîné le Premier ministre, ajoutant: "Je n'ai pas fait comme ceux aujourd'hui qui sont dans l'opposition en me laissant aller."

>>> A lire aussi sur Europe1.fr : le témoignage d'un des jeunes gardés à vue, vendredi après les affrontements, qui confie sa version des faits.