2012 : Royal se paye Hulot

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Ségolène Royal n'y est pas allée de main morte jeudi lors d'un déplacement à Sevran, au sujet d'une éventuelle candidature de Nicolas Hulot en 2012. "Les gens croient qu'être président, c'est toujours plus facile que ça y parait. C'est un long travail, (...) il faut un projet, ça ne s'improvise pas", a déclaré la candidate aux primaires socialistes. "Les candidatures médiatiques n'ont jamais réussi. Maintenant, on verra", a-t-elle dit, avant d'ajouter: "Il est connu grâce à ses émissions sur TF1 essentiellement. (...) Porter un pays, c'est pas comme porter une émission de télé". Et de conclure : "il est très sympathique au demeurant", a-t-elle conclu.