Nicolas-Dupont-Aignan : "La meilleure manifestation, c'est d'aller voter le 26 mai"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité mardi d'Europe 1, le président de Debout la France a appelé les "gilets jaunes" à aller voter aux élections européennes. 
INTERVIEW

Fervent soutien des "gilets jaunes" depuis le début du mouvement, Nicolas Dupont-Aignan n'appelle pourtant pas les opposants à Emmanuel Macron à descendre dans la rue le 1er mai, alors que les forces de l'ordre et le gouvernement s'inquiètent d'importants risque de débordements. Le président de Debout la France appelle plutôt les "gilets jaunes" à aller voter aux élections européennes le 26 mai. 

"Ne restez pas chez vous découragés"

"J'ai sur ma liste Benjamin Cauchy, qui est l'un des premiers 'gilets jaunes' qui a dit 'il faut arrêter la dérive', j'allais dire d'extrême-gauche, qui s'est emparée des 'gilets jaunes'", rappelle l'ancien candidat à la présidentielle au micro d'Europe 1. "Il y a beaucoup de'gilets jaunes' très sincères, très cohérents, qui ont toujours dit la vérité", mais poursuit-il, "je pense que la meilleure manifestation qui soit, c'est de prendre un quart d'heure le 26 mai pour aller voter, car en démocratie, c'est le vote qui décidera de tout".

"Ce que je veux dire à beaucoup de 'gilets jaunes' sincères, qui ont beaucoup manifesté, et qui n'y vont plus, effarés par les dérives, c'est 'ne restez pas chez vous découragés, désabusés'", a-t-il poursuivi. Pour le député des Yvelines, "s'il y avait 90% de votants le 26 mai, ça serait un bouleversement considérable qui aurait beaucoup plus d'impact sur la ligne politique du pouvoir". 

Nicolas Dupont-Aignan a également fustigé son traitement dans les sondages, contestant notamment une étude d'opinion d'Elabe, qui le crédite de 4% des voix, soit en dessous du seuil des 5% qui permet d'avoir des élus au Parlement européen. "Je lis les détails et je vois 6% des femmes votent pour moi, et 5% des hommes". "On cote les hommes politiques et les partis sur des sondages dont certains sont complètement pipeaux", s'est encore agacé le candidat. Interrogé par l'AFP, le président d'Elabe Bernard Sananes a affirmé que le résultat final était bon mais il a admis des "erreurs dans la reproduction du tableau de ventilation" notamment par sexe.

Europe 1
Par Antoine Terrel