"Gilets jaunes, la fabrique de la révolte" : un documentaire pour "comprendre comment on a pu en arriver là"

  • A
  • A
"On a été pris dans une immédiateté", explique Maxime Darquier à propos de la couverture du mouvement des Gilets jaunes (photo d'archives). 1:47
"On a été pris dans une immédiateté", explique Maxime Darquier à propos de la couverture du mouvement des Gilets jaunes (photo d'archives). © ZAKARIA ABDELKAFI / AFP
Partagez sur :
Maxime Darquier, réalisateur d'un documentaire diffusé dimanche soir sur France 5, explique sa démarche sur Europe 1, un an après le début du mouvement social des Gilets jaunes. 
INTERVIEW

Il y a un an, les Gilets jaunes changeaient le cours du quinquennat d'Emmanuel Macron. Alors que le mouvement s'est depuis essoufflé, France 5 propose dimanche soir un documentaire intitulé Gilets jaunes, la fabrique de la révolte, réalisé par Maxime Darquier. Interrogé par Europe 1, ce dernier revient sur sa volonté de décrypter cette mobilisation sociale. 

Avec le flot d'images qui a inondé toutes les antennes pendant douze mois, que peut-on encore raconter sur ce mouvement ? "Moi, comme les autres journalistes, on a été pris dans une immédiateté, avec un mouvement qui a été soudain, qu'on n'a pas toujours très bien compris sur le moment et qui a été aussi parfois violent", répond Maxime Darquier, pointant sa volonté de prendre du recul quant au mouvement. 

"Comment on a pu en arriver là"

 

"On a été souvent amenés à commenter des images qu'on voyait au jour le jour, séquence après séquence, sans forcément comprendre comment on pouvait en arriver à avoir de telles images", poursuit le réalisateur. "L'idée de ce documentaire, c'était vraiment de revenir en détails sur comment on a pu en arriver là et comment cette révolte s'est fabriquée."

Europe 1
Par Louise Bernard