Records d'audiences pour les plateformes de vidéo à la demande

  • A
  • A
Les audiences des plateformes de vidéo à la demande ont explosé pendant le confinement. 2:10
Les audiences des plateformes de vidéo à la demande ont explosé pendant le confinement. © Pixabay
Partagez sur :
Au cours du mois d'avril, les plateformes de vidéo à la demande ont franchi le seuil des 6 millions d'utilisateurs quotidien, avec un temps d'écoute moyen de 2h20 chacun. Sans surprise, c'est Netflix qui domine le marché français, chez les jeunes comme chez les moins jeunes. 

Des audiences record. Entre la première quinzaine de mars et la première quinzaine du mois de mai, plus de 2 millions de personnes se sont inscrites à un service de vidéo à la demande comme Netflix, OCS, Disney+ ou Amazon Prime. D’après la deuxième vague du baromètre du CSA sur les effets de la crise du coronavirus, les plateformes regroupent en ce moment un peu moins de 6 millions d’utilisateurs quotidiens. Ce seuil avait été franchi au cours du mois d’avril, au moment du lancement de Disney+ en France.

Toutes les catégories d'âge

Ces nouveaux services de vidéos ne sont pas uniquement l’apanage des plus jeunes, comme on pourrait le croire. Les plus de 50 ans consomment à peu près autant ces nouvelles offres que les autres catégories d’âges. Et sur ce type de plateforme, le temps de consommation quotidienne est sensiblement le même (autour de 2h20) quel que soit l'âge des utilisateurs.

Le temps d’écoute de la télévision traditionnelle est, lui, largement supérieur chez les publics âgés que chez les plus jeunes.

Netflix domine

Pas de surprise par contre du côté du podium. Netflix domine le marché de la tête et des épaules : sa part de marché dépasse les 75% chez les 15-24 ans, sur la période allant du 27 avril au 10 mai. Une avance (très) confortable, mais qui a déjà rétréci, puisque ses parts de marché étaient de 90% sur cette cible lors de la première quinzaine de mars.  

La domination de Netflix vaut pour toutes les autres catégories d’âge. Mais chez les plus de 50 ans, Canal+ garde encore une place à part. La part de marché de MyCanal et de Canal+Séries dépasse aujourd’hui les 27% sur cette tranche d’âge. Deux fois moins que Netflix, mais très largement devant tous les autres services.

Europe 1
Par Cyril Lacarrière, édité par Laetitia Drevet