Canal+ va-t-elle subir une nouvelle hémorragie d'abonnés ?

  • A
  • A
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :
Diffuseur historique du football français depuis sa création en 1984, Canal+ a perdu les droits télé de la Ligue 1 mardi. La chaîne, qui base essentiellement son offre sur le sport et le cinéma, se montre cependant confiante.

En 2016, Canal+ a perdu un demi-million d'abonnés, en dépit d'offres à des prix cassés, à 20 euros par mois. Jamais la chaîne n'avait perdu ses fidèles à un rythme aussi élevé. Et les 5,25 millions d'abonnés restant pourraient bien prendre la tangente à leur tour dans les mois à venir. Car la chaîne cryptée a perdu les droits télé de la Ligue 1 de foot, dont elle était le diffuseur historique, coiffée au poteau par le groupe audiovisuel espagnol Mediapro et BeIN Sports. 

Des analystes de la société MainFirst prédisent le départ de "la moitié des abonnés en France en 2020 et 2021", selon un article des Echos jeudi.

Des abonnés qui ne regardent la Ligue 1 qu'occasionnellement. Mais sur Europe 1, mercredi, Maxime Saada, président du Directoire du groupe Canal+, a assuré qu'il n'y avait pas péril en la demeure, même sans la Ligue 1. Invité spécial de la Matinale, il a expliqué miser sur un dispositif qui passe aussi par le cinéma et les séries. "On a une offre généraliste, le Top 14, la Formule 1, la boxe, les séries, les créations originales de Canal +… Il n'y a pas un abonné à Canal+ qui ne regarde que la Ligue 1. J'entends des chiffres fantaisistes sur la moitié de nos abonnés. Ce n'est pas vrai. Il y a deux millions de nos abonnés qui regardent occasionnellement de la L1 mais cela peut être moins d'un match par mois. Nos abonnés regardent essentiellement du cinéma, des séries", a-t-il certifié. 

Une offre pour séduire de futurs jeunes abonnés. Pour contrecarrer les plus pessimistes des scénarios, Canal+ s'apprête à dégainer une offre pour les moins de 26 ans à 9,95 euros, sans engagement. Pour ce prix, l'abonné aura accès à plus de 400 films inédits, toutes les séries de Canal+, trois matches de Ligue 1 de football, trois matches de Top 14 de rugby, et la Formule 1. Le tout sur internet, tablette, ou smartphone.

Europe 1
Par Europe1.fr