LCI fête jeudi ses 25 ans : "Nous voulons faire de notre chaîne un grand champion des débats"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La chaîne d'information LCI fête jeudi ses 25 ans. A cette occasion, Thierry Thuillier, directeur général adjoint du pôle information du groupe TF1, revient au micro d'Europe 1 sur les nouvelles ambitions de la chaîne : plus de politique et de débats.

LCI souffle jeudi ses 25 bougies. La deuxième chaîne d'info de l'Hexagone derrière BFMTV, avec 1% de part d'audience en moyenne l'an dernier, est en progression depuis trois ans. Cet anniversaire est l'occasion pour Thierry Thuillier, directeur général adjoint du pôle information du groupe TF1 (maison mère de LCI), de revenir sur les grands moments de l'année pour la chaîne et de détailler ses nouvelles orientations. Il était l'invité de Philippe Vandel dans son décryptage Médias sur Europe 1.

"LCI a passé un cap en 2019", affirme Thierry Thuillier. La chaîne monte parmi les nombreux canaux d'information en continu, au point d'avoir dépassé, puis distancé CNews (groupe Canal+) en 2018. Elle se rapproche désormais du leader BFMTV. "Nous pouvons compter sur de fortes personnalités, comme David Pujadas [depuis 2017], et sur des rendez-vous très forts comme les grands primes", souligne le patron de l'info du groupe TF1.

Un million de téléspectateurs réuni autour des grands débats avec les "gilets jaunes"

LCI a notamment rencontré un grand succès avec ses "grandes confrontations". "Nous sommes les premiers à avoir fait dialoguer des représentants du mouvement des gilets jaunes avec des membres du gouvernement, trois jours seulement après le deuxième samedi de manifestations", rappelle Thierry Thuillier.

"Grâce à ces débats, nous avons rassemblé un million de téléspectateurs", précise-t-il. La chaîne a rivalisé ce soir-là avec TMC et son émission Burger Quizz pour le titre de chaîne leader de la TNT. Le responsable de TF1 se dit convaincu qu' "il se passe quelque chose dans ce pays, à la fois profond et explosif".

Plus de formats longs, de décryptages et d'interviews

Aujourd'hui, LCI compte sur la politique et les débats pour asseoir sa position, faire la différence avec la concurrence et continuer de progresser. "Nous ne voulons pas d'info en boucle, diffuser toutes les demi-heures un flash d'informations ou un journal télévisé", tranche Thierry Thuillier.

La chaîne vient de signer une nouvelle convention avec le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), qui lui offre notamment la possibilité de faire plus de journaux le matin. Aujourd'hui, LCI n'a pas le droit de consacrer plus de 30% de son temps d'antenne à l'information pure.

"Cette nouvelle convention nous permet plus de flexibilité", reconnaît Thierry Thuillier. LCI compte en profiter en particulier au moment de la matinale, pour multiplier les rendez-vous d'information. En journée, la chaîne continuera toutefois d'accorder davantage d'importance aux formats longs, aux décryptages et aux interviews, selon le directeur général adjoint. "Nous voulons faire de notre chaîne un grand champion des débats et de la confrontation de l'opinion."