Uruguay : nombre d'assassinats record au premier semestre 2018

  • A
  • A
uruguay police 1280
Le rapport officiel précise que 50,5% des meurtres ont été élucidés par les autorités. Image d'illustration. © EVARISTO SA / AFP
Partagez sur :
Une tendance à la hausse, "qui a commencé en novembre 2017, comme point de rupture, s'est consolidée au cours de la première partie de l'année", a expliqué le ministre de l'Intérieur. 

L'Uruguay a enregistré 218 homicides au cours des six premiers mois de l'année, une augmentation de 66,4% par rapport à la même période en 2017, soit un record historique, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Nette détérioration. Les données présentées jeudi par le ministère de l'Intérieur montrent une nette détérioration de la situation sécuritaire, avec une augmentation de 55,8% des vols à main armée, et de 26,9% des vols en général. "L'évolution des délits au premier semestre 2018 a été en hausse par rapport à la même période en 2017. Cette tendance, qui a commencé en novembre 2017, comme point de rupture, s'est consolidée au cours de la première partie de l'année", a expliqué le ministre. 

La moitié des homicides élucidés. Dans le rapport, il est précisé que 50,5% des meurtres ont été élucidés par les autorités. Sur l'ensemble, 85% des victimes étaient des hommes et 15% des femmes.

Un assassinat toutes les 20 heures. Les chiffres officiels viennent confirmer une étude privée, réalisée plus tôt par la Fundación Propuestas, qui avait conclu que le taux d'assassinats est en moyenne de 36 par mois, soit un toutes les 20 heures. Dans le contexte latino-américain, l'Uruguay est considéré comme un pays sûr. En 2017, 283 personnes ont été tuées dans ce pays de 3,5 millions d'habitants situé entre les deux géants régionaux, l'Argentine et le Brésil.