Un juge donne raison aux démocrates qui enquêtent sur les finances de Donald Trump

  • A
  • A
Les démocrates soupçonnent le magnat de l'immobilier d'avoir gonflé la valeur de ses avoirs pour obtenir des prêts.
Les démocrates soupçonnent le magnat de l'immobilier d'avoir gonflé la valeur de ses avoirs pour obtenir des prêts. © Brendan Smialowski / AFP
Partagez sur :
La justice américaine s'es immiscé dans le conflit entre Donald Trump et l'opposition démocrate, donnant raison aux parlementaires démocrates qui exigent des documents sur les finances de Donald Trump avant son arrivée à la Maison-Blanche.

Un juge fédéral a donné raison lundi aux parlementaires démocrates qui exigent des documents sur les finances de Donald Trump avant son arrivée à la Maison-Blanche. C'est la première fois que la justice américaine s'immisce dans le conflit entre le président et l'opposition démocrate qui, forte de sa nouvelle majorité à la Chambre des représentants, a ouvert plusieurs enquêtes à son sujet. 

Se disant victime d'un "harcèlement", Donald Trump refuse de coopérer à ces investigations qui porte sur ses impôts, ses finances ou encore les suites à donner à l'enquête russe. 

Trump soupçonné d'avoir gonflé la valeur de ses avoirs pour obtenir des prêts

Le dossier jugé lundi porte sur ses affaires : les démocrates soupçonnent le magnat de l'immobilier d'avoir gonflé la valeur de ses avoirs pour obtenir des prêts. Pour en savoir plus, ils ont usé de leurs pouvoirs d'enquête et ordonné à son ancienne entreprise comptable de leur transmettre toute une série de documents financiers. 

La Maison-Blanche a saisi la justice pour bloquer cette injonction, avançant que le Congrès n'a pas besoin de ces informations pour assurer son rôle de législateur. Lundi, un juge de Washington a rejeté cette lecture et estimé que ces documents pouvaient entrer dans une "enquête fondée". Un avocat du président a déclaré qu'il allait faire appel.