Turquie : Erdogan promet de nouvelles opérations militaires transfrontalières

  • A
  • A
Le président turc dévoilait à Istanbul les grandes lignes de son programme en vue des élections anticipées du 24 juin.
Le président turc dévoilait à Istanbul les grandes lignes de son programme en vue des élections anticipées du 24 juin. © Murat CETIN MUHURDAR / TURKISH PRESIDENT PRESS OFFICE / AFP
Partagez sur :
Le président turc a promis dimanche de lancer de nouvelles opérations militaires, en dévoilant sa profession de foi pour les élections présidentielle et législatives anticipées du 24 juin.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé dimanche que la Turquie lancerait de "nouvelles opérations" militaires sur le modèle d'offensives menées dans le nord de la Syrie contre les djihadistes et une milice kurde.

"Pour nettoyer ses frontières des groupes terroristes". "Pour nettoyer ses frontières des groupes terroristes, la Turquie lancera de nouvelles opérations sur le modèle de Bouclier de l'Euphrate et de Rameau d'olivier", a déclaré Recep Tayyip Erdogan en dévoilant à Istanbul les grandes lignes de son programme en vue des élections anticipées du 24 juin.

Sur le modèle de l'offensive "Rameau d'olivier". La Turquie mène depuis janvier dans le nord-ouest de la Syrie une offensive baptisée "Rameau d'olivier" contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), considérée par Ankara comme une organisation terroriste, mais soutenue par Washington contre le groupe djihadiste État islamique (EI). Avant cette opération, la Turquie avait mené, d'août 2016 à mars 2017, une première offensive dans le nord de la Syrie contre l'EI et les YPG, baptisée "Bouclier de l'Euphrate". Recep Tayyip Erdogan a plusieurs fois menacé d'étendre l'opération "Rameau d'olivier" vers l'est, en direction de la frontière irakienne, au risque d'entrer en collision avec les États-Unis et la France qui ont déployé des militaires dans la zone de Minbej.