Réunion de crise à Londres après la saisie d'un tanker par l'Iran

  • A
  • A
Partagez sur :
Le gouvernement britannique envisage une "série d'options" pour répondre à l'arraisonnement par l'Iran du Stena Impero, un pétrolier battant pavillon britannique, a déclaré dimanche le secrétaire d'Etat à la Défense Tobias Ellwood.

La Première ministre britannique Theresa May présidera lundi matin une réunion interministérielle de crise consacrée à l'arraisonnement par l'Iran du pétrolier battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz, a annoncé Downing Street dimanche. La dirigeante, qui quittera ses fonctions mercredi, fera le point sur la situation avec les membres de son gouvernement, et abordera la question "du maintien de la sécurité de navigation dans le Golfe", indique l'exécutif britannique dans un communiqué, précisant que la réunion de crise (COBR) débuterait vers 09H30 GMT.

"La sécurité du passage des navires dans le détroit d'Ormuz est une priorité absolue pour les pays européens". Propriété d'un armateur suédois, le pétrolier Stena Impero a été arraisonné vendredi par les Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République islamique. Selon les autorités iraniennes, le navire a été saisi pour "non respect du code maritime international". Le Royaume-Uni a exhorté samedi l'Iran à libérer le pétrolier, dont elle juge l'arraisonnement "inacceptable". 

Le ministre britannique des Affaires étrangères Jeremy Hunt a appelé dimanche ses homologues français Jean-Yves Le Drian et allemand Heiko Maas pour "discuter de la détention illégale" du pétrolier battant pavillon britannique arraisonné par l'Iran, a annoncé le Foreign Office. Les trois ministres "ont convenu (...) que la sécurité du passage des navires dans le détroit d'Ormuz est une priorité absolue pour les pays européens, tout en évitant toute escalade possible dans la région", a indiqué le ministère dans un communiqué