Rescapés de la grotte en Thaïlande : quatre jeunes footballeurs obtiennent la citoyenneté

  • A
  • A
Les "Sangliers sauvages" n'étaient pas tous Thaïlandais.
Les "Sangliers sauvages" n'étaient pas tous Thaïlandais. © LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP
Partagez sur :
Trois joueurs et l'entraîneur de l'équipe de football secourue d'une grotte en Thaïlande ont obtenu la nationalité thaïlandaise, alors qu'ils étaient apatrides. 

La Thaïlande a accordé la citoyenneté à quatre jeunes joueurs apatrides d'une équipe de football secourus dans une grotte inondée  dans le nord du pays en juillet, ont annoncé mercredi les autorités. "Aujourd'hui, chacun d'entre vous reçoit la citoyenneté thaïlandaise", a annoncé Somsak Khanakham, responsable de la région de Mae Sai, lors de la cérémonie de remise des documents d'identités.

Trois joueurs et leur entraîneur naturalisés. Âgés de 11 à 16 ans, les membres de l'équipe de football des "Sangliers sauvages" et leur entraîneur étaient restés bloqués, à partir du 23 juin et pour certains jusqu'au 10 juillet, dans la grotte de Tham Luang, une des plus grandes de Thaïlande, avant d'être évacués sous l’œil des médias du monde entier et conduits à l'hôpital, où ils se sont rapidement remis. Trois des jeunes de l'équipe ainsi que l'entraîneur âgé de 25 ans sont des apatrides, comme près de 480.000 personnes en Thaïlande, selon les Nations unies. La plupart d'entre eux sont issus de tribus nomades vivant en marge des frontières thaïe, birmane, laotienne et chinoise depuis des siècles. 

Une problématique passée sous silence. Cette problématique longtemps passée sous silence, est revenue sur le devant de la scène lorsqu'il a été révélé que quatre des membres de l'équipe de football emprisonnés dans la grotte inondée faisaient partie de ces apatrides, amenant certains à enjoindre le gouvernement thaïlandais à accélérer le processus de demande de citoyenneté. Le fait que les quatre joueurs obtiennent la citoyenneté n'est pas lié à leur mésaventure dans la grotte inondée, a affirmé Somsak Khanakham. L’événement a cependant fait l'objet d'une promotion mettant en avant le nom de l'équipe de football sur les pages des réseaux sociaux du gouvernement local.