Quatre Américains tués dans l'attaque de l'Intercontinental de Kaboul

  • A
  • A
Au moins 22 personnes ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche lors de l'attaque de l'Hôtel InterContinental de Kaboul par un commando taliban.
Au moins 22 personnes ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche lors de l'attaque de l'Hôtel InterContinental de Kaboul par un commando taliban. © SHAH MARAI / AFP
Partagez sur :
Quatre américains ont péri et deux autres ont été blessés dans l'attaque commise le 20 janvier contre l'hôtel InterContinental de Kaboul, a annoncé mercredi le département d'État américain.

Quatre citoyens américains ont été tués et deux autres blessés dans l'attaque perpétrée le week-end dernier par des talibans contre l'hôtel Intercontinental de Kaboul, a annoncé mercredi la diplomatie américaine.

Plusieurs étrangers parmi les victimes. "Les États-Unis condamnent fermement l'attaque du 20 janvier" visant cet hôtel de luxe de la capitale afghane, a également affirmé la porte-parole du département d'État, Heather Nauert, en livrant ce bilan. Au moins vingt-deux personnes, dont plusieurs étrangers, ont été tuées durant cet assaut mené pendant douze heures par un commando de six talibans, selon un bilan officiel controversé. Les assaillants ont eux aussi été abattus. "Nous pouvons confirmer que quatre citoyens américains ont été tués et deux blessés", a dit Heather Nauert. "Nous offrons nos sincères condoléances aux familles et amis des personnes tuées", a-t-elle ajouté.

Une attaque revendiquée par les talibans. L'attaque a débuté samedi soir quand les assaillants ont tiré à vue sur les clients dans le réfectoire avant de forcer les chambres pour prendre des otages, parfois immédiatement abattus ou décapités. Le porte-parole des talibans a revendiqué l'opération dans un message affirmant que l'hôtel de luxe était "plein d'envahisseurs américains et d'autres nationalités". Outre les quatre Américains, sept Ukrainiens, deux Vénézuéliens, un Kazakh et un Allemand ont péri dans l'attaque.