Macron déterminé à faire avancer l'accord de Paris sur la Libye

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron s'est exprimé devant 250 ambassadeurs lors de la conférence des ambassadeurs et ambassadrices, lundi à l'Elysée.
Emmanuel Macron s'est exprimé devant 250 ambassadeurs lors de la conférence des ambassadeurs et ambassadrices, lundi à l'Elysée. © PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Partagez sur :
L'accord conclu en mai à Paris prévoit notamment l'organisation d'élections en décembre en Libye.

Le président français Emmanuel Macron a réaffirmé lundi sa détermination à faire avancer l'accord conclu en mai à Paris entre les différents acteurs libyens, qui prévoit notamment d'organiser des élections en décembre.

"Réussir à faire cheminer l'accord de Paris." "Je crois très profondément à la restauration de la souveraineté libyenne (...) Dans ce pays devenu le théâtre de tous les intérêts extérieurs, notre rôle est de réussir à faire cheminer l'accord de Paris de mai dernier", a déclaré Emmanuel Macron dans un discours devant 250 ambassadeurs.

Le régime "menace de créer une nouvelle crise humanitaire" en Syrie. Le chef de l'Etat a par ailleurs jugé "alarmante" le situation en Syrie : "La situation est aujourd'hui alarmante car le régime menace de créer une nouvelle crise humanitaire dans la région d'Idleb et ne montre jusqu'à présent aucune volonté pour négocier la moindre transition politique." Il a notamment appelé à "renforcer encore la pression sur le régime et ses alliés" et confié attendre "beaucoup de la Russie et de la Turquie compte tenu de leur rôle et de leurs engagements pris".