Tensions au Cachemire : le Pakistan va libérer le pilote indien vendredi, un "geste de paix"

, modifié à
  • A
  • A
Le pilote indien capturé par le Pakistan devrait être libéré vendredi.
Le pilote indien capturé par le Pakistan devrait être libéré vendredi. © AFP PHOTO / INTER SERVICES PUBLIC RELATIONS
Partagez sur :
Le Pakistan a indiqué jeudi qu'il libérerait le pilote d'avion indien qu'il a capturé mercredi en "geste de paix", précisant néanmoins que cela ne devait pas être interprété comme une "faiblesse".

Le Pakistan libérera vendredi un pilote de l'armée de l'air indienne capturé mercredi en "un geste de paix", a annoncé jeudi le Premier ministre Imran Khan.

Un "geste de paix" mais pas un signe de "faiblesse". "En un geste de paix, nous libérerons le pilote indien demain" vendredi, a déclaré le chef du gouvernement, qui s'adressait à l'Assemblée nationale. "Je veux transmettre un message à [Narendra] Modi : qu'il n'aggrave pas la situation. Notre désir de désescalade ne devrait pas être interprété comme une faiblesse", a souligné Imran Khan, qui a indiqué avoir "essayé de parler" au Premier ministre indien mercredi soir.

"L'Inde doit savoir que nous serons forcés de riposter fortement à toute action indienne à l'avenir", a poursuivi le chef du gouvernement pakistanais, répétant que son pays "veut la paix" et la prospérité dans la région. "Nous ne devrions même pas penser à la guerre, particulièrement vu la létalité des armes que (…) les deux pays détiennent", a-t-il observé en référence à leur arsenal nucléaire. "J'ai peur des mauvais calculs", a insisté Imran Khan.

Deux avions indiens abattus. L'avion du lieutenant-colonel indien Abhinandan Varthaman avait été abattu mercredi au-dessus du Cachemire lors d'un rare engagement aérien entre les deux voisins. L'armée pakistanaise avait affirmé mercredi avoir capturé le pilote après avoir abattu deux avions indiens dans son espace aérien, dont l'un serait tombé au Cachemire indien et l'autre au Cachemire pakistanais. Elle avait publié des images du lieutenant-colonel Varthaman, assurant l'avoir bien traité. New Delhi avait de son côté reconnu avoir perdu un Mig-21 dans les affrontements et exigé le "retour immédiat et en toute sécurité" de son pilote, devenu entre temps un héros dans son pays.

L'Inde reste "à un stade accru" de vigilance face au Pakistan

L'Inde reste "à un stade accru" de vigilance face au Pakistan dans la crise qui oppose les deux puissances nucléaires autour de la région disputée du Cachemire, a déclaré jeudi l'armée indienne, malgré la libération annoncée du pilote indien capturé par Islamabad. "Nous sommes pleinement préparés et à un stade accru de réactivité pour répondre à toute provocation du Pakistan", a déclaré le général de division Surendra Singh Mahal au cours d'une conférence de presse à New Delhi de hauts officiers des trois corps de l'armée indienne.