États-Unis : un canular téléphonique aboutit à la mort d'un homme

, modifié à
  • A
  • A
Selon les autorités, cet acte relève du "swatting", un jeu malsain par lequel des individus composent le 911 pour alerter les unités de police secours.
Selon les autorités, cet acte relève du "swatting", un jeu malsain par lequel des individus composent le 911 pour alerter les unités de police secours. © AFP/GETTY IMAGES/MICHAEL B THOMAS
Partagez sur :
Un homme est soupçonné d'avoir délibérément induit la police en erreur en appelant pour signaler une prise d'otages dans une maison de Wichita, à plus de 2.000 km de chez lui.

Un Californien de 25 ans a été arrêté et incarcéré à Los Angeles à la suite d'un canular téléphonique qui a abouti à la mort d'un homme tué par la police dans le Kansas, ont indiqué samedi les autorités et les médias locaux.

Tyler Barriss est soupçonné d'avoir délibérément induit la police en erreur en appelant pour signaler une prise d'otages dans une maison de Wichita, à plus de 2.000 km de chez lui. Arrivé sur les lieux, un policier a ouvert le feu sur un homme de 28 ans qui se trouvait devant l'entrée de la maison, pensant qu'il pointait une arme dans sa direction. L'homme a été mortellement touché.

"Je ne comprends pas les gens qui font cela". Cités par le quotidien Wichita Eagle, des membres de sa famille ont déclaré que la victime s'appelait Andrew Finch. "L'individu qui a passé ce coup de téléphone a pris la vie de mon neveu, un père de deux enfants. Que ressent-on quand on est un meurtrier ? Je ne comprends pas les gens qui font cela", a confié sa tante, Lorrie Hernandez-Caballero, au journal.

Un acte relevant du "swatting". Les autorités policières ont déploré un "acte tragique et insensé" relevant du "swatting", un jeu malsain par lequel des individus composent le 911 pour alerter les unités de police secours (les SWAT, pour Special Weapons and Tactics, d'où le terme de "swatting") sur de faux crimes ou délits.