Brexit : essor spectaculaire des naturalisations de Britanniques en Allemagne

, modifié à
  • A
  • A
Les Britanniques arrivent ainsi en 2017 en 2ème position, derrière les ressortissants turcs. © Monika Skolimowska / dpa / AFP
Partagez sur :

"Alors qu'en 2015 seuls 622 ressortissantes et ressortissants britanniques ont obtenu la nationalité allemande, en 2016 ils étaient 2.865", précise l'office statistique outre-Rhin.

L'Allemagne a enregistré en 2016 et 2017 une envolée spectaculaire des naturalisations de ressortissants britanniques, une conséquence du Brexit alors qu'en mars 2019 le Royaume-Uni sortira de l'Union européenne, selon des statistiques officielles publiées mercredi. "Alors qu'en 2015 seuls 622 ressortissantes et ressortissants britanniques ont obtenu la nationalité allemande, en 2016 ils étaient 2.865 (+361% par rapport à l'année précédente") et 7.493 en 2017 (+162%), un nouveau record après celui de 2016", a indiqué l'Office allemand des statistiques Destatis.

En deuxième position, derrière les Turcs. "En 2016 et 2017, ce sont donc 10.358 Britanniques qui ont obtenu la nationalité allemande, soit plus du double que le total pour les années 2000 à 2015 (5.092 naturalisations)", poursuit l'office. Les Britanniques arrivent ainsi en 2017 en 2ème position, derrière les ressortissants turcs (14.984 naturalisations allemandes en 2017), principale communauté étrangère d'Allemagne. Par ailleurs, ces sujets de la reine Elisabeth II sont en moyenne beaucoup plus âgés que les personnes naturalisés d'autres pays, avec un âge moyen de 52,8 ans, contre 34,8 ans.