Brésil : au moins 21 morts dans une tentative d'évasion d'une prison

, modifié à
  • A
  • A
Les affrontements ont fait 20 morts parmi les prisonniers et un dans les rangs des gardiens
Les affrontements ont fait 20 morts parmi les prisonniers et un dans les rangs des gardiens © AFP PHOTO / DIARIO DO PARA / CELSO RODRIGUES
Partagez sur :
Vingt prisonniers ont été tués ainsi qu'un gardien lors d'un échange de tirs au cours d'une tentative massive d'évasion avec des charges explosives installées par des complices extérieurs.

Une tentative d'évasion de masse mardi d'une prison du nord du Brésil avec des charges d'explosifs a fait au moins 21 morts lors d'échanges de tirs avec la police, a annoncé le Secrétariat de la sécurité publique de l'État du Para.

Des hommes armés à l'intérieur et à l'extérieur de la prison. "La tentative d'évasion a été soutenue par un groupe à l'extérieur lourdement armé" et "selon de premières informations, les prisonniers avaient aussi des armes à l'intérieur" de l'établissement situé près de Belem, dans l'État du Para, a-t-on ajouté de même source.

Le groupe de complices a apparemment tenté de faire sauter un mur du complexe pénitentiaire Santa Izabel avec des explosifs, a poursuivi le Secrétariat de l'État du Para. Les forces de police ont répliqué "avec des échanges de tirs nourris".

20 prisonniers morts et un gardien. Parmi les morts, figurent 20 prisonniers, ou complices à l'extérieur, et un gardien. Cinq autres gardiens ont été blessés, dont l'un grièvement. Les autorités procédaient en soirée à un comptage des prisonniers pour déterminer si certains d'entre eux avaient réussi à s'évader. Des armes ont été saisies dans la prison où des policiers d'élite sont arrivés en renfort.

Des prisons, théâtres de guerres de gangs. Les prisons brésiliennes sont très régulièrement le théâtre de violences, notamment lors d'évasions ou de mutineries et en raison des guerres entre les membres de gangs, qui continuent de diriger leurs opérations dans le pays depuis leurs cellules. Les installations sont non seulement surpeuplées, mais souvent vétustes. Les autorités ont retrouvé de grandes quantités d'armes, de drogues et de téléphones mobiles lors de fouilles effectuées dans les prisons tout au long de l'année dernière.

L'un des pays les plus violents du monde. Le Brésil est l'un des pays les plus violents au monde, avec environ 60.000 meurtres par ans, dont beaucoup dans les prisons. L'un des pires massacres dans une prison brésilienne a eu lieu en janvier 2017 et fait 56 morts dans un établissement pénitentiaire de Manaus (nord). Selon des chiffres officiels remontant à 2016, le Brésil - pays de plus de 207 millions d'habitants -, compte la troisième plus grande population carcérale au monde avec 726.712 détenus.