Présidentielle américaine : au Texas, les démocrates se surprennent à espérer une victoire

, modifié à
  • A
  • A
Une militante démocrate, au Texas. 1:41
Une militante démocrate, au Texas. © Théo Maneval/Europe 1
Partagez sur :
Dans ce bastion républicains, les militants démocrates espèrent faire une percée historique, au bénéfice d'une forte évolution démographique. Mais dans les zones plus rurales de cet Etat du sud, les soutiens de Donald Trump sont encore nombreux et craignent que la politique de Joe Biden ne sacrifie leurs emplois.
REPORTAGE

Jusqu’au mardi 3 novembre, jour de l’élection américaine, Europe 1 vous emmène aux Etats-Unis avec un reportage quotidien. Ce samedi, rendez-vous en Floride, où les démocrates rêvent d'une percée historique.

Nous ne sommes plus qu'à quelques jours de l'élection présidentielle américaine, qui doit se tenir le 3 novembre. Dans le Texas, bastion républicain, les démocrates rêvent de voir mettre fin à 44 ans de règne républicain dans cet Etat du sud. Mais les derniers sondages donnent Donald Trump et Joe Biden au coude à coude. Hier, notre envoyé spécial a suivi Kamala Harris. La colistière du candidat Joe Biden et les démocrates texans y croient.

Lors d'un meeting à Fort Worth, Kamala Harris a exhorté les militants à faire campagne jusqu'au bout. Une militante veut y croire :"le Texas peut tomber. On aimerait tellement qu'il bascule démocrate. J'ai 48 ans, ça a été républicain toute ma vie. J'espère tellement ! Ce serait énorme. Si ça arrive, je saute de joie", s'exclame-t-elle.

Biden campagne Texas

© Théo Maneval

Alors, comment cet Etat républicain par excellence en est-il arrivé à un coude-à-coude  électoral ? "La population change, explique cette électrice. Cet Etat compte million d'habitants de plus en vingt ans, les minorités pèsent désormais la moitié du total. Elles érigent comme des priorités la lutte contre les discriminations ou encore le réchauffement climatique".

Des républicains convaincus

Un supporter de Trump, Texas

© Théo Maneval

Mais Donald Trump est loin d'avoir perdu dans le Texas plus rural. Il garde un profond soutien, ont témoigne Coby, dans son ranch. "Vous voyez le 4x4 devant la grange ? Là, c'est un gros diesel, et il tire une énorme remorque à chevaux. Biden veut en finir avec le pétrole, mais je ne pourrai plus faire cela avec un véhicule électrique. Donc OK, super, on aura une belle planète mais plus d'emplois. Qui y gagne?"  Ben et sa femme ont déjà voté en avance "pour que le Texas reste le Texas".

Europe 1
Par Théo Maneval, édité par Océane Herrero