Attentats en Catalogne : le roi d'Espagne Felipe VI s'est recueilli sur la Rambla

, modifié à
  • A
  • A
Felipe VI et son épouse Letizia ont rendu hommage aux victimes des attentats.
Felipe VI et son épouse Letizia ont rendu hommage aux victimes des attentats. © AFP
Partagez sur :
Le roi Felipe VI était sur la Rambla samedi, où il a déposé une gerbe de fleurs en hommage aux victimes des attentats en Catalogne.
EN IMAGES

Le roi d'Espagne s'est rendu samedi en début de soirée sur la Rambla, avenue touristique de Barcelone, cible jeudi d'une attaque djihadiste qui a coûté la vie à 13 personnes et blessé une centaine d'autres. Felipe VI était accompagné de son épouse Letizia sur cette artère endeuillée, où ils ont déposé une bougie et une gerbe de fleurs en hommage aux victimes des attentats sur la célèbre mosaïque de Miro, à l'endroit même où la camionnette tueuse avait fini jeudi sa course. Derrière eux, la foule scandait : "Vive l'Espagne !"

rambla 3

©AFP

Au chevet des victimes. "Nous n'avons pas peur. Et nous n'aurons pas peur à l'avenir", a déclaré le roi d'Espagne plus tôt samedi, après s'être rendu au chevet de blessés, dont 12 sont toujours entre la vie et la mort, dans les deux hôpitaux de Barcelone. Les attentats ne touchent "pas seulement Barcelone, ni la Catalogne ou l'Espagne, ils touchent tout le monde", a encore déclaré Felipe VI.

La Rambla, lieu de mémoire.
La Rambla s'est de nouveau emplie de fleurs, de bougies et de petits mots écrits dans toutes les langues samedi. Le kilomètre d'avenue barcelonaise était bondée comme jamais, avant même la visite du roi. Sur les 500 mètres parcourus par la fourgonnette qui a tué 13 personnes, de nouveaux autels improvisés ne cessent d'apparaître au fil des heures. Les trois mots "Ensemble, différents, paix" s'affichent un peu partout, parmi les innombrables bougies, peluches et textes griffonnés. "Les Ramblas pleurent mais sont vivantes", résume une pancarte.

rambla 1
rambla 2

©AFP