Vatileaks : un mémoire aurait été saisi

  • A
  • A
Partagez sur :

Un mémoire constitué par l'ex-président de la banque du Vatican, l'IOR (Institut pour les oeuvres de religion), Ettore Gotti Tedeschi, récemment limogé, sur ses trois ans passés à sa tête et les conflits internes au Vatican, aurait été saisi à son domicile, affirme jeudi le quotidien La Stampa.

Ettore Gotti Tedeschi a été entendu mercredi comme témoin assisté dans le cadre d'une enquête menée à Rome sur une affaire de blanchiment d'argent sale à l'IOR. Il a aussi été interrogé à Milan par plusieurs magistrats.

Mardi, des perquisitions avaient eu lieu dans sa résidence principale à Piacenza (nord) et dans un de ses bureaux milanais dans le cadre d'une autre affaire qui concerne le groupe d'aéronautique et de défense Finmeccanica.

Selon La Stampa, le mémoire, volumineux, que le parquet de Naples a transmis mercredi soir au parquet de Rome, a été saisi pendant les perquisitions, et Ettore Gotti Tedeschi y évoquerait la lutte pour la transparence dans la gestion du Vatican.