Vatileaks : l'informaticien condamné

  • A
  • A
Partagez sur :

Le tribunal du Vatican a condamné samedi à deux mois de prison avec sursis l'informaticien du Vatican, Claudio Sciarpelletti, accusé de complicité avec le majordome du pape, Paolo Gabriele, dans le spectaculaire vol de documents confidentiels "Vatileaks".

Informaticien au Vatican depuis 20 ans, Claudio Sciarpelletti, 48 ans, citoyen italien répondait de complicité avec le majordome. Ce dernier avait été condamné début octobre à 18 mois de prison pour "vol aggravé" de documents confidentiels. Il purge depuis lors sa peine dans une cellule de la Gendarmerie récemment aménagée. Il était accusé d'avoir subtilisé des centaines de lettres et fax sur les bureaux des secrétaires du pape, et de les avoir photocopiés, non pour en tirer un profit personnel, mais parce qu'il se sentait mandaté par "l'Esprit saint" pour dénoncer les dysfonctionnnements au Vatican et "aider" un pape mal informé, selon lui.