Un blogueur franco-vietnamien en prison

  • A
  • A
Partagez sur :

Un blogueur et professeur franco-vietnamien a été condamné mercredi à trois ans de prison suivis de trois années de résidence surveillée, pour tentative de renversement du gouvernement vietnamien, un verdict que Paris a souhaité voir "reconsidéré".

Les actes de Pham Minh Hoang, défenseur des droits de l'Homme de 56 ans, "étaient graves et ont sapé la sécurité nationale", a déclaré le juge Vu Phi Long à l'issue d'un procès d'à peine quelques heures à Ho Chi Minh-Ville.

"Nous avons donc suffisamment d'éléments pour conclure qu'il a commis le crime d'activités visant à renverser l'administration populaire", a-t-il ajouté. Cette accusation passible de 15 ans de prison a déjà été utilisée contre des dissidents. L'année que Hoang a passé en prison depuis son arrestation le 13 août 2001 sera déduite de sa peine.