Un ancien gardien nazi poursuivi en justice

  • Copié
, modifié à

Un ancien gardien du camp d'extermination nazi de Belzec, en Pologne, est accusé de complicité dans le massacre de 430.000 juifs et du meurtre de de dix personnes, à titre personnel, a annoncé jeudi le parquet de Dortmund, en Allemagne. Samuel Kunz, âgé de 88 ans, comparaitra probablement devant un tribunal pour enfants puisqu'il avait moins de 21 ans au moment des faits et était donc mineur.