Tunisie : un défenseur des DDH au gouvernement

  • A
  • A
Partagez sur :

Un défenseur des droits de l'homme, l'avocat Lazhar Akermi, a fait son entrée vendredi au sein du gouvernement provisoire tunisien issu de la "révolution du jasmin" qui a fait trébucher le président Zin ben Ali et est chargé de préparer les élections constituantes repoussées au 23 octobre. Selon l'agence de presse officielle Tap, Lazhar Akermi est nommé ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, chargé des Réformes. Quatre autres ministres sortants sont affectés par ce remaniement partiel.