Tokyo ne veut pas de Medvedev aux Kouriles

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a jugé lundi "regrettable" la visite de Dmitri Medvedev, aux îles Kouriles, situées au nord-est du Japon. Le président russe Medvedev est arrivé lundi dans ces îles, appelées Kouriles du Sud par les Russes et Territoires du Nord par les Japonais. Tokyo avait récemment prévenu la Russie qu'une telle visite nuirait gravement aux relations bilatérales entre les deux pays. "Ces quatre îles du nord sont parties prenantes de notre territoire national, la visite du président est donc très regrettable", a-t-il dit à un panel parlementaire. Le ministre japonais des Affaires étrangères, Seiji Maehara, a renchéri en déclarant qu'une telle visite "allait blesser les sentiments du peuple japonais".