Thaïlande-Cambodge : combats à la frontière

  • A
  • A
Partagez sur :

Deux soldats thaïlandais et trois cambodgiens ont été tués vendredi dans des combats à l'arme lourde à la frontière disputée entre les deux pays, ont indiqué des responsables des deux parties. Après plus de deux mois de cessez-le-feu, des combats à l'arme lourde ont éclaté vendredi matin près du temple de Ta Muean Tom entre les deux voisins qui se sont comme souvent mutuellement rejeté la responsabilité d'être à l'origine des incidents.

"L'armée thaïlandaise confirme qu'un soldat thaïlandais est mort et que cinq ont été blessés", a déclaré le porte-parole. "Les soldats cambodgiens ont tiré avec des fusils d'assaut sur la Thaïlande en premier et maintenant ils ont commencé à nous bombarder avec de l'artillerie et nous avons pris les mesures de représailles appropriées", a indiqué le ministre thaïlandais de la Défense Prawit Wongsuwon. "Je pense que le Cambodge veut prendre le contrôle de temples à la frontière", a-t-il ajouté.

Le Cambodge a lui accusé les soldats thaïlandais d'avoir pénétré 400 mètres à l'intérieur de son territoire. Les soldats thaïlandais "ont lancé une attaque non provoquée", a déclaré le porte-parole du gouvernement Phay Siphan, précisant que les affrontements étaient toujours en cours. "C'est une nouvelle invasion du Cambodge par la Thaïlande. Nous ne pouvons pas accepter ça".