Terrorisme : "on ne peut pas être partout" (Fabius)

  • A
  • A
Partagez sur :

La France "ne peut pas être partout" pour lutter contre le terrorisme en Afrique, a souligné Laurent Fabius dimanche matin lors du Grand Rendez-vous Europe 1/i>Télé/Le Parisien-Aujourd'hui en France. Après l'intervention au Mali, si d'autres pays demandent l'aide de la France, des troupes pourraient-elles être envoyées ? "Non, on peut pas être partout bien sûr", a répondu le ministre des Affaires étrangères. "Nous sommes un de ceux qui luttent avec le plus de détermination contre terrorisme mais (...) il y a plus de 50 pays en Afrique", a-t-il poursuivi.

Ce ne sont pas les demandes qui manquent, selon le ministre : "compte tenu de ce qui s'est passé au Mali où notre armée a fait un travail extraordinaire, compte tenu du fait que la France a tenu ses engagements, qu'elle est respectée sans doute comme elle n'a jamais été respectée en Afrique, on nous demande beaucoup de choses", assure-t-il. "Le président de la République reçoit des demandes, moi-même j'en reçois. Nous essayons d'aider mais nous ne pouvons pas à nous seul régler toutes les situations."