Syrie : l'Elysée déplore le double veto

  • A
  • A
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy "déplore vivement" le double véto chinois et russe à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Syrie, et ce "malgré le soutien des 13 autres membres" du Conseil, selon un communiqué de l'Elysée publié samedi soir.

"Le président de la République déplore vivement qu'en raison du vote de deux membres permanents et malgré le soutien des 13 autres membres, le Conseil de sécurité n'ait pu, pour la seconde fois, s'exprimer sur la situation en Syrie", a déclaré la présidence.

Selon l'Elysée, "depuis mars 2011 le régime de Damas n'a répondu à l'aspiration légitime du peuple syrien à la liberté et à la démocratie que par une répression féroce et des promesses sans lendemain". "La tragédie syrienne doit cesser", ajoute l'Elysée qui dit réfléchir "avec ses partenaires européens et arabes" pour "créer "un groupe des amis du peuple syrien".