Premier échec de Solar Impulse

  • A
  • A
Partagez sur :

L'avion solaire expérimental Solar Impulse a atterri samedi peu avant minuit à Bruxelles. L'appareil, qui avait décollé à 18h37 de l'aéroport de Bruxelles-National, a dû faire demi-tour à 21h39 peu après la commune française de Bavay, dans le Nord. Et ce, en raison d'un vent défavorable qui ralentissait sa progression.

Avec le vent cette fois dans le dos, l'avion n'a mis que deux heures, contre trois à l'aller, pour effectuer le chemin inverse. "Comme nous n'avions connu que des succès, on avait fini par penser que c'était un projet très facile, mais en fait, c'est très difficile", a expliqué Bertrand Piccard. "Aujourd'hui, quelques pièces du puzzle étaient manquantes. Mais nous avons gagné en expérience, puisque nous n'avions jamais dû faire face à ce type de conditions météo. N'oublions pas que le but ultime est de faire le tour du monde", a-t-il ajouté.