Pékin : niveau de pollution "dangereux"

  • A
  • A
Partagez sur :

La pollution de l'air dans la capitale chinoise a atteint lundi un niveau "dangereux", selon l'ambassade des États-Unis, l'épais nuage grisâtre couvrant la mégalopole ayant déjà perturbé la veille de nombreux vols et imposé la fermeture d'axes routiers.

Ce stade "dangereux" est le pire niveau de l'indice mis à jour en temps réel par l'ambassade des États-Unis à Pékin, qui calcule de façon indépendante le degré de pollution atmosphérique. Ces niveaux de pollution à Pékin, qui compte quelque 20 millions d'habitants, sont inhabituels pour un mois d'octobre alors que l'automne est généralement ensoleillé dans la capitale.