Le Vatican contraint de réduire ses coûts

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Vatican est contraint "à une réduction graduelle mais effective" de ses coûts, en raison de "l'impossibilité d'augmenter ses revenus", a affirmé mardi le cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone devant les responsables de ses affaires économiques.

"Dans les actuelles circonstances historiques", le Saint-Siège "ne peut que procéder à une réduction graduelle mais effective des coûts, face à l'impossibilité durable d'augmenter ses revenus, au moins en proportion des déficits qui ont été enregistrés dans les derniers temps" dans ses budgets, a expliqué mardi le cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone, lors d'une réunion des responsables des affaires économiques du Vatican.

Le budget du Saint-Siège a clos l'année 2011 sur un déficit de 14,9 millions d'euros, sous les effets de la crise financière. Et le Vatican a commencé la chasse aux gaspillages et aux dépenses somptuaires. Un timbre a été spécialement émis avant Noël pour contribuer au financement de la restauration en cours des colonnes du Bernin. De même, alors qu'une fuite de "Vatileaks" avait révélé que le Vatican avait dépensé en 2009 une somme faramineuse --550.000 euros-- pour l'installation d'une crèche monumentale à Noël, cette année, la crèche représentera un budget de 122.000 euros, dont seulement 21.800 euros à charge du Gouvernorat.