Le Vatican condamne l'attaque d'une église

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Vatican a condamné dimanche les violences en marge de la manifestation des indignés la veille à Rome, dont l'attaque contre une église où un crucifix et une statue de la Vierge Marie ont été saccagés. Qualifiant les heurts d'"horribles", le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi a "condamné la violence et le fait qu'une église était été profanée par quelques protestataires". Il s'agit de l'Eglise Saints Marcellin et Pierre, située près de l'esplanade de la basilique Saint Jean de Latran, où se sont produits les incidents les plus violents.

"Quand je suis descendu, j'ai vu que la porte d'entrée avait été fracassée", a expliqué le curé de cette paroisse, le père Giuseppe Ciucci, cité par les médias italiens. "La statue de la Vierge Marie qui se trouvait à l'entrée avait été enlevée et j'ai vu qu'elle avait été jetée dans la rue et écrasée. Puis je suis allé à la sacristie où la porte avait aussi été détruite. Le grand crucifix à l'entrée avait été saccagé", a-t-il poursuivi.